Actions sur le document

aNNe herbauts

NE_aNNe_herbauts.jpgaNNe herbauts est une auteure belge née à Bruxelles en 1975 où elle vit toujours aujourd’hui avec sa famille. Elle a suivi des études à l’Académie des Beaux-arts de Bruxelles en Illustration et Bande Dessinée.

Aujourd’hui, à côté de son activité d’illustratrice et d’auteur, elle anime des cours et des stages en illustration et bande dessinée. Cette artiste explore plusieurs domaines des arts en lien avec l’écriture et l’image : le film d’animation, l’album illustré pour les enfants, la bande dessinée, les courts-métrages, etc.

La richesse de son travail réside dans sa faculté à mêler à la fois l’image et le texte pour créer une œuvre haute en couleur et poétique. Découvrir son univers c’est accepter de se laisser guider par les mots, les sons, les dessins et de se perdre dans les dédales de son univers.

Lauréate de nombreux concours, elle a notamment reçu le prix Baobab en 2003, pour son livre Et trois corneilles… Ses albums sont traduits en plusieurs langues (japonais, espagnol, néerlandais et coréen, etc.).

Cette auteure n’a pas fini de nous émerveiller avec sa sensibilité débordante !

L’histoire du géant – Casterman, 2015
Broutille – Casterman, 2016
L’arbre merveilleux – Casterman, 2016

 

CAIRNS

Pierres cairns cailloux.
Mots jalons pour interroger la langue et l'écriture.

Sens des mots, pouvoir des mots, besoin d'écrire.
Grands mots, ou mots minuscules. Mots anodins d'éboulis ou mot montagne majestueux.
La langue et l'écrit et le dit au centre.
L'empilement des mots, leur agencement.
Les mots qui font image. Les mots qui font paysage, pays.
Les mots de l'homme. Du langage.
Poser ou glaner. Egarer ou tracer les phrases, les phases du texte.
Écrire. Comme s'écrit une vallée avec des traces de moraines.

Sous le caillou et sous le mot.
Mots proches et pierres lointaines -mots météores.

Partir du caillou comme centre d'ondes dans une flaque-miroir de ciel et frondaisons.
La beauté brute de la langue, l'agencement des mots pour faire cairns.
Mots en bouche et goût de terre.
Répétition, bégaiement, phrases caillouteuses.
Ou lisses comme galet-ruisseau.
Les facettes irrégulières et rocheuses qui font le sens des mots.
Le silex comme un oeuf qui tranche.
Le mot outil.
Le mot ivresse. La crête de caillasse qui cède sous les pas et décroche un bruit d'éboulis quand on lit le livre, quand on dit les mots. Qui remue l'âme et l'esprit.
Le caillou comme départ, banal et magistral.

aNNe herbauts